I'M Wildinist - Des « colibris de l’outdoor » qui apportent leur pierre à l’édifice de LEUR environnement ?
.
Témoignage d'Emilie Lecomte / 1ère Tor des Géants & Diagonale des Fous + traversée record du GR20 en 41h22min qui nous livre quelques mots :
"MERCI du fond du coeur pour ce vent nouveau qui fait tellement du bien !! Plus qu'une démarche, un nouvel élan et un état d'esprit tellement réaliste à mon avis. Depuis le temps que je cherchais comment "faire ma part", voilà une belle occasion de rendre à la nature tout ce qu’elle nous offre au quotidien.
J'espère que ce projet vous inspirera autant qu'il m'a séduite et deviendra demain qui sait, référent de notre pratique du Trail, du sport, de la montagne, et de la vie en générale..." emy
.
Liste non exhaustive d’ACTIONS :
.
--> S'inspirer au maximum du programme Emerald et/ou des recommandations OUI Wild
--> Privilégier les épreuves encourageant l'autonomie et donc l'éco-responsabilité
--> Refuser toute assistance extérieure supplémentaire à celle (souvent déjà bien) pourvue par l'évènement
--> Effectuer/imaginer et pourquoi pas valoriser ses défis OFF ou entrainements sur un mode proche du concept Maxi-Wild
--> Tenter de minimiser au maximum ses déchets en utilisant des contenants réutilisables pour ses barres/gels/boissons…
--> Privilégier au quotidien les fruits et légumes, au maximum locaux et pourquoi pas issus de sa propre production
--> Renforcer son immunité et son autonomie générale à travers par exemple l'hormèse et l'hygiénisme
--> Réduire son emprunte carbone individuelle grace à la mobilité douce avec le vélo, les transports en commun ou le covoiturage…
--> Réduire ses achats et privilégier les produits d'occasions et les faire durer au maximum (réparation...)
--> Partager des astuces ou mesures expérimentales dans la Boite à idée
.
Concrètement cela se traduit pas des alpinistes qui refusent de prendre des téléphériques, des parapentistes qui montent à pied au déco ou encore des skieurs de l’extrêmes qui réalisent leur « prouesse » sans avoir recours à l’Héliski pour atteindre les sommets... mais aussi des gens qui gardent simplement les pieds sur terre en par exemple cultivant leur petit carré de verdure ou leur modeste balcon.
.
Il va sans dire que les nombreuses tentatives de records pédestres, vélocipèdes ou encore sur spatules devraient s'effectuer en autonomie totale pour des raisons évidentes d'équité et d'exemplarité environnementale.